28/09/2009

Lancement de MyMemory, le moteur de recherche pour les traductions

MyMemory est un véritable moteur de recherche linguistique conçu pour trouver l'expression correcte dans les langues les plus utilisées. L'archive de MyMemory contient plus de 180 millions de traductions professionnelles, classées selon un contexte spécifique. Il existe dans toutes les langues des phrases et des expressions idiomatiques qu’un dictionnaire classique ne permet pas de traduire facilement. MyMemory est la solution idéale car elle permet de comparer la phrase traduite automatiquement aux traductions professionnelles qui sont présentes sur Internet.

Depuis 2004, MyMemory a été testé par plus de 30 000 traducteurs professionnels qui collaborent avec la société Translated dans 110 pays différents. Après 5 années de conseils et de suggestions, ce moteur de recherche est enfin ouvert à tous. Il est à ce jour la plus grande mémoire de traduction collaborative au monde, continuellement mise à jour par les contributions des utilisateurs.

Traduction ?

MyMemory est très semblable à Wikipedia dans la façon dont les utilisateurs peuvent ajouter, modifier et annuler des traductions. La plateforme accepte déjà des contributions dans 82 langues différentes. De plus, les utilisateurs enregistrés peuvent interagir sur la totalité des mémoires de traduction. Enfin, MyMemory fonctionne à l’aide d’un robot d’indexation qui analyse en continu Internet afin de trouver de nouvelles pages multilingues à ajouter à sa base de données.

Grâce à son idée-force présentée lors de la XIIe édition du Sommet de la Traduction automatique à Ottawa, Marco Trombetti, le fondateur de la société Translated et du projet MyMemory a su convaincre et gagner de nouvelles donations de mémoires de traduction. En effet, aujourd’hui déjà, MyMemory comprend des mémoires de l’Union européenne et de l’ONU. L’objectif de MyMemory est d’organiser et de simplifier l’accès au patrimoine linguistique. Les contributions croissent au rythme de 50 phrases par seconde et d’ici la fin de l'année 2009, leur nombre total devrait atteindre plus de 300 millions.

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Billets antérieurs