01/12/2020

Un seau fabriqué à 100% en filets de pêche usagés

Le constat est édifiant depuis plusieurs années : les océans sont de plus en plus pollués. Parmi les nombreux déchets plastique qu'ils contiennent, on recense près de 640 000 tonnes de filets en plastique, qu'ils soient dans l'eau ou échoués sur les plages. 
 
Ces "déchets" plastiques sont d'autant plus dangereux, qu'outre la pollution qu'ils représentent en se désagrégeant, ils constituent également un pièce mortel pour les baleines, dauphins, otaries, phoques.... Ces animaux se retrouvent régulièrement prisonniers de ces filets abandonnés, et finissent par mourir d'asphyxie ou en les ingérant.

Ainsi, l’abandon de ces filets de pêches a des conséquences dévastatrices pour l’environnement.

C'est pourquoi pour lutter contre ce phénomène, l’entreprise finno-suédoise Orthex, leader de la fabrication de produits ménagers, a relevé le défi de réinventer l’un des produits les plus utilisés au quotidien : le seau ! Sa particularité ? Il est fabriqué à 100% avec des filets de pêche usagés. Une Première mondiale qui incite toute la filière pêche à participer activement et devrait vite s’étendre à la fabrication d’autres produits, mais surtout une avancée technologique majeure qui permet de proposer des produits à la fois utiles et ayant un impact positif sur la planète.

En pratique, les filets de pêche usagés sont collectés, nettoyés puis écrasés, avant d’être transformés en nouvelles billes de plastique. Bien plus dure voire quasi-solide, la nouvelle matière obtenue est ensuite travaillée et transformée en toute sécurité dans l’usine finlandaise d’Orthex. Le résultat ? un seau de 10 litres, léger, aisément reconnaissable à sa couleur verte qui :
• garantit une durabilité exceptionnelle
• prévient la pollution des océans
• présente une empreinte carbone considérablement diminuée par rapport à du plastique vierge.

La poignée, quant à elle, est 100% en plastique recyclé issu des déchets ménagers. Après un lancement réussi l’an dernier en Finlande, ce sont entre 100 000 et 200 000 seaux qui seront commercialisés en Europe en 2020. En France on trouvera le seau en filets de pêches usagés Orthex dans tous les hypermarchés Carrefour d’ici la fin de l'année où il devrait être commercialisé au prix public conseillé de 6 €.

Pour en savoir plus : www.orthexgroup.fr
Instagram / Pinterest /Facebook : @orthexgroup, @smartstoretm
Twitter @OrthexGroup

Article non sponsorisé, produit offert

23/11/2020

1er cours de cuisine "virtuel" avec le collectif "Poissons, Coquillages et Crustacés"

Crise sanitaire oblige, les cours de cuisine que j'avais l'habitude de faire avec mes filles ont totalement disparu de mon agenda. Néanmoins, il faut bien savoir se réinventer, s'adapter, et c'est ce qu'a fait le collectif "Poissons, Coquillages et Crustacés" en me proposant un cours à distance avec le Chef Olivier Chaput.
 
 
 
Mais avant de vous raconter le déroulement et de vous parler des recettes, petit aparté sur les avantages/inconvénients des cours de cuisine à distance. Dans les avantages, incontestablement, je mettrais les transports ! En effet, pas de besoin de prévoir le temps de trajet mais surtout la logistique nécessaire avec 2 enfants, l'organisation du retour... Il y a un réel confort à être chez soi dès la fin du cours :-) J'ai également apprécié de réaliser les recette dans MA cuisine où j'y ai mes repères, alors que dans des lieux tierces, il me faut m'adapter à l'environnement et aux outils de travail. Coté inconvénients, je mettrais en avant.... le rangement ! Car oui même si c'est ma cuisine, il faut ensuite tout ranger et cela ne prend pas 5 minutes :-) J'ajouterais également le manque d'interactions sociales avec mes ami(e)s blogueurs/euses comme mon amie @lovelytimelapse, présente à distance mais avec qui ne n'ai pu échanger aucun mot :-/

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos poissons. La volonté du collectif "Poissons, Coquillages et Crustacés" est de faire aimer les produits aquatiques aux enfants mais aussi aux grands en proposant des recettes simples, faciles à réaliser, et gourmandes. Parce que le poisson, c’est bon pour la santé, comme le recommande l’ANSES, il faut en manger 2 fois par semaine en alternant un poisson maigre (comme le lieu par exemple) et un poisson gras (comme la truite). 

Ce jour là, 3 recettes étaient au programme, mais je ne vous citerai que les 2 que j'ai eu le temps de réaliser avec mes filles : un crumble aux noisettes d'huitres chaudes et un pavé de lieu noir en croute d'herbes, et son risotto aux pleurotes. Les moyens mis en place pour donner toute son ambition à ce cours ont bien fonctionné, et hormis quelques moments où j'ai été un peu débordé, j'ai pu réaliser les 2 recettes sans soucis et sans retard. Pour la petite anecdote, je retiendrai que le four ouvre beaucoup mieux les huitres qu'un couteau :-)


 

Au final, un bon moment passé en famille, à distance avec les organisateurs, mais que j'espère renouveler dès que la crise sera derrière nous :-)

Les recettes :
Pavé de lieu jaune en croûte d'herbes Risotto aux pleurotes
Huître chaude, crumble de noisettes
Filet de truite à l'escabèche

05/02/2020

"Stories" au casino de Paris

Offrez-vous une bonne dose d’énergie pour sortir de l’hiver !
STORIES, tout nouveau spectacle de tap-danse à découvrir les 
12 et 13 mars 2020 au Casino de Paris


Le 27 janvier dernier se tenait au Casino de Paris la première du spectacle de la RB Company : STORIES. Vous avez raté cette belle découverte ? Vous avez de la chance, le spectacle revient les jeudi 12 et vendredi 13 mars prochains au Casino de Paris !

Fondée en 2018, la RB DANCE COMPANY, est composée de 10 jeunes danseurs qui dépoussièrent les claquettes en les mixant avec du jazz urbain, des rythmes dignes des meilleurs raps et des chorégraphies qui rappellent par moment les pas d’un certain Roi de la Pop !

Vous aviez peut-être découvert cette troupe à l’énergie débordante lors de l’émission « La France a un incroyable talent » où elle est arrivée jusqu’en finale en décembre 2018. Pour ma part, ce fut une surprise totale, seul le teaser avait rapidement éveillé ma curiosité mais ne m’avait pas laissé imaginer un tel shoot d’une heure 20 de pure énergie !

La troupe est jeune, les musiques (entièrement composées par Romain Rachline Borgeaud le créateur du spectacle) sont rythmées, la mise en scène est originale, on se laisse emporter avec plaisir dans cette succession de tableaux dans lesquels évolue un jeune danseur particulièrement douée.

Sans surprise, j’ai découvert que Romain Rachline Borgeaud ce jeune et talentueux directeur artistique, chorégraphe, metteur en scène ET compositeur a été formé à la danse à Cannes puis New York dans L'Alvin Ailey American Dance Theater. Il s’est ensuite produit dans plusieurs comédies musicales aux Etats-Unis avant de revenir se produire en France, puis de créer en 2018 la RB Company. C’est bien tout un show "à l’américaine" qui investit l’espace du Casino de Paris pour notre plus grand plaisir.

Une atmosphère changeante, des décors qui évoluent, un hommage assumé aux films des années 40, un excellent jeu de lumières qui colle aux musiques et aux chorégraphies… mais surtout, surtout une incroyable énergie ! 

Tantôt vif et impétueux, tantôt sombre et intriguant, ce spectacle déferle et rythme votre soirée et votre moral pour les jours à venir !

Cerise sur le gâteau nous avons eu la chance d’avoir un mot de la fin par Romain Rachline Borgeaud qui a présenté, ému, son projet et la troupe. Je vous laisse la surprise, en espérant qu’il la reproduise. Un très beau final qui a rajouté encore un supplément d’âme à cette soirée exaltée.


Le concept expliqué par l’attaché de presse du spectacle :

"Première création originale de la RB Dance Company, STORIES est un spectacle entièrement dansé et narratif conçu par Romain Rachline Borgeaud. Sur scène, 10 artistes interprètent tour à tour les différents personnages de l’intrigue et suivent le destin du protagoniste principal, Icare. 

Cette succession de tableaux, mêlant à la fois claquettes et jazz urbain, se déroule sur une partition spécialement composée pour le spectacle par Romain Rachline Borgeaud. 

Les chorégraphies prennent place au milieu d’une scénographie en mouvement constant conçue par Federica Mugnai, et sublimée par une création lumière soignée d’Alex Hardellet."

Pour en savoir plus sur cette jeune et prometteuse compagnie : www.rbdancecompany.com

STORIES les 12 et 13 mars 2020 à 20h au Casino de Paris (16 RUE DE CLICHY - 75009 PARIS)

Réservez vite et laissez-vous emporter par ce rythme entraînant et cette énergie communicative qui vous sortira de l’hiver le sourire aux lèvres !

Charlotte F.
#stories

24/01/2020

"Main basse sur le magot" au Théâtre Funambule-Montmartre (Paris 18ème)

Venez-vous encanailler dans le Paris des années 30 le temps d’une soirée….en amoureux, entre amis, avec vos ados. 

"Allez voir la pièce la plus drôle du siècle… dernier !"

Le ton est donné : léger, drôle, décalé ! Ajoutez-y un décor suranné, 4 comédiens bien trempés, une pièce rythmée, drôle et colorée ; vous obtenez l’excellente pièce Main Basse sur le Magot qui se joue en ce moment au Théâtre Funambule-Montmartre Paris 18e.

1h30 de pur plaisir avec des comédiens qui montent en puissance au fur et à mesure de la pièce, des dialogues savoureux et des musiques d’époque. Un vrai moment jubilatoire pour tous les amoureux des dialogues à la Audiard, du Paris d’Arletty, les nostalgiques des années 30, mais aussi les novices de l’argot voire les jeunes comme ma fille de 14 ans qui m’accompagnait et a autant savouré que moi cette belle découverte !


Les personnages sont parfaits, chacun dans leur rôle ; ils se révèlent et nous surprennent pour notre plus grand plaisir sur des accents parigots et un vocabulaire fleuri, sans jamais tomber dans le vulgaire.

On ressort de Main Basse sur le Magot  tout heureux, ragaillardi par ce moment hors du temps, avec l’envie de "jaspiner entre aminches" et de se balader dans les ruelles de ce quartier aux allures de village parisien.


Une pièce librement inspirée de l'œuvre d'Edouard Bourdet.

Un petit lexique pour revoir vos classiques !


RÉSUMÉ : 
"Paris des années 1930, dans le monde des petites fripouilles. Le gus de Loulou est à l'ombre. Il lui faut de l'oseille, du flouze, du pognon. D'autant qu'il en doit un paquet à la bande de Pierrot qu'est pas loin de lui faire la peau. Mais Loulou est raide dingue. Par chance, Paul, qui en pince pour elle, turbine dans une petite bijouterie. C'est l'occase du casse rêvé. D'un fric-frac de derrière les fagots. Mais Jo, l'acolyte de Loulou, qu'a pas le gaz à tous les étages, nous promet pas le casse du siècle, mais au moins le casse du soir... Et puis la Mère Mercandieux, bijoutière de père en fifille, est pas prête à laisser ses bijoux à cette bande de voyous... D'autant que Paul ne va pas se laisser conter fleurette trop longtemps. Alors attention, va y'avoir du grabuge !"
 
Découvrez le teaser en vidéo de la pièce en cliquant ici !

Main Basse sur le magot, une comédie d'Arnaud Cassand, librement inspirée de l’œuvre d’Edouard Bourdet, mise en scène de Jacques Décombe.
Du 13 décembre 2019 au 8 mars 2020 au Théâtre Funambule Montmartre (53 rue des Saules – 75018 Paris) du mercredi au samedi à 19h ou 21h (en alternance) et le dimanche à 17h30
Informations & réservations 

 
Je n’aurai qu’un conseil : Allez-y fissa ! ;)

Charlotte F.
#mainbassesurlemagot

13/12/2019

Et si nous mettions un peu plus de fruits dans notre vie ?!

On le sait depuis longtemps, on l’entend régulièrement, il faut consommer au moins « 5 fruits et légumes par jour »… De saison, c’est mieux et de provenance locale ou proche, c’est idéal ! Mais concrètement, y arrivez-vous ? Vous demandez-vous en fin de journée si le compte y est ? Et pour les enfants et leur légendaire méfiance pour tout ce qui est vert, ce qui est nouveau etc, comment fait-on ?

L’hiver qui s’installe, couplée à l’arrivée d’une nouvelle année, est le moment idéal pour prendre de bonnes et saines résolutions. Pour vous y aider il existe de nombreux sites, blogs, associations, livres de recette, tendances culinaires…  Un des plus riches à mon sens est celui de l’Interprofession des fruits et légumes frais : www.lesfruitsetlegumesfrais.com.

Vous y trouverez tous les fruits et légumes de saison, des recettes pour chaque jour, des livres de recettes entiers à télécharger, des tutos, vidéos, conseils forme et astuces bien-être… et même des chiffres clés qui vous permettront d’attiser la curiosité de vos enfants : par exemple, quels sont les 5 fruits et les 5 légumes les plus consommés en France ? Quel pays est le plus gros producteur de fruits en Europe ? Qu’est-ce que la Pitaya ou le physalis ? Le site dédie d’ailleurs une page sur le sujet « Faire aimer les fruits et légumes frais aux enfants ». Et un fascicule très bien fait a été créé, vous le pourrez télécharger sur le lien suivant :


Un autre petit manuel, à destination des adultes, est également disponible. Véritable petit guide pratique pour bien acheter, conserver et préparer, vous y trouverez notamment les bons réflexes à avoir, quelques pratiques anti-gaspi pour la cuisine et un grand calendrier des fruits et légumes frais pour bien consommer toute l’année ! Téléchargez-le ici ou en cliquant sur l’image ci-dessous :


En plus de ce site, n’hésitez pas à vous renseigner sur les possibilités dans votre ville/ région. Je pense notamment aux paniers AMAP, mais aussi à divers groupes et associations locales.  Dans ma ville par exemple, nous avons la chance d’avoir des ateliers d’éveil au goût pour bébé et de diversification alimentaire. Renseignez-vous dans votre localité.

La santé est dans notre assiette, c'est bien connu, et ce que nous mangeons et notre premier médicament. Prendre le temps de cuisiner, manger de saison, innover.... sont autant d'éléments qui permettront à terme de préserver et de renforcer la santé de nos enfants. Les entendre réclamer du brocolis, les voir dévorer leurs purées de légumes frais, et se précipiter sur les fruits de notre maraichère/maraicher préféré(e) est un plaisir que nous ne boudons pas. Et contrairement à ce qu'on croit, c'est facile ! Alors, prêt(e) à vous lancer ? :-)

Article à 2 plumes par Charlotte & Sébastien

14/11/2019

La Reine des Neiges 2

Sortie le 20 novembre 2019


6 ans après le premier opus, La Reine des Neiges fait son grand retour…

J’ai eu la chance de pouvoir le découvrir en avant-première, avant toutes critiques, avant toutes chansons entêtantes, et laissez-moi vous dire sincèrement que c’est du Grand Disney !

Je vous vois d’ici hésiter, vous demander si vous pourrez y échapper, vous souvenir douloureusement des 6 dernières années et de leur merchandising à outrance, de tout ce tapage médiatique, de cette génération de petites filles chantant/criant à tue-tête, de toutes les parodies qui en ont découlé…. Je vous vois hésiter et je vous comprends, j’étais comme vous ! A tel point que je ne me souvenais même plus finalement du premier film de la Reine des Neiges. Pourtant, ça m’est revenu, j’avais bien aimé ce Disney dans la même veine que les derniers : un beau mélange d’aventure, de princesses fortes et indépendantes, de belles images, de bons sentiments, avec juste un soupçon de tristesse et de peur (pour les enfants, j’entends !) et une bonne dose d’humour. A l’époque, ma fille ainée avait 8 ans et avait beaucoup aimé sans pour autant en faire son film fétiche, nous avions donc pu savourer l’aventure sans la voir s’inviter chez nous et envahir sa chambre d’enfant.


Pour la Reine des Neiges II, j’étais accompagnée de ma fille de 5 ans, qui, je l’avoue, veut à présent « être comme Elsa et sauver le monde ! ». Malgré tout, je ne saurais trop vous conseiller d’aller voir le film avec vos enfants. S’ils ont entre 4 et 14 ans, de toute façon vous n’y échapperez surement pas, mais sincèrement je pense aussi que vous ne le regretterez pas !
En quelques mots :

1)    Les dessins sont vraiment beaux, le graphisme est soigné, les couleurs nous plongent dans un joli monde féérique. Une vraie parenthèse enchantée inspirée des paysages de Norvège, Finlande et Islande, un bel avant-gout de Noël pour petits et grands.

2)    L’histoire est bien construite, ce n’est pas juste une « suite » pour relancer la machine. L’intrigue est bien amenée et s’articule habilement autour du premier. C’est logique et ça répond aux interrogations initiées dans le premier volet : pourquoi Elsa a-t-elle ses pouvoirs et d’où lui viennent-ils…

3)    C’est vraiment drôle ! Les répliques d’Olaf (avec la voix de Dany Boon) animent et rythment bien le film. Disney a même osé un petit clin d’œil ironique à la chanson du premier volet, et un autre improbable clin d’œil aux clips des années 80 ! Avec mon second degré ça m’a fait sourire, mais ma fille de 5 ans, accompagnée de son premier degré, a franchement ri !

4)    On retrouve avec plaisir Elsa, Anna, Kristoff, Sven et Olaf qui ont un peu changé, un peu vieilli et même muri ! C’est une vraie aventure où tout n’est pas rose, il y a un bon rythme et on se prend au jeu, restant captivé pendant toute la durée du film. Garçons et filles de 5 ans et moins vous diront peut être que « ça fait un peu peur » et que « c’est un peu triste quand même », mais c’est aussi pour ça que les grands et les adultes prendront plaisir à voir le film.


Au final, tout le monde y trouve son compte et on ressort tous heureux de ce très bon moment. Sincèrement allez-y sans hésiter, c’est vraiment un beau et grand Disney !

*Spoiler alert* : pendant le film j’ai écouté attentivement toutes les chansons (et il y en a beaucoup) en me demandant si l’une d’elles pourrait devenir la nouvelle « Libérée, délivrée » et je n’ai, à priori, rien identifié de tel ! Ne criez pas pour autant victoire trop vite, les enfants (et Disney) sont plein de ressources ! ;)
Charlotte F.
#LaReinedesNeiges2 
@DisneyFR

Billets antérieurs