23/11/2020

1er cours de cuisine "virtuel" avec le collectif "Poissons, Coquillages et Crustacés"

Crise sanitaire oblige, les cours de cuisine que j'avais l'habitude de faire avec mes filles ont totalement disparu de mon agenda. Néanmoins, il faut bien savoir se réinventer, s'adapter, et c'est ce qu'a fait le collectif "Poissons, Coquillages et Crustacés" en me proposant un cours à distance avec le Chef Olivier Chaput.
 
 
 
Mais avant de vous raconter le déroulement et de vous parler des recettes, petit aparté sur les avantages/inconvénients des cours de cuisine à distance. Dans les avantages, incontestablement, je mettrais les transports ! En effet, pas de besoin de prévoir le temps de trajet mais surtout la logistique nécessaire avec 2 enfants, l'organisation du retour... Il y a un réel confort à être chez soi dès la fin du cours :-) J'ai également apprécié de réaliser les recette dans MA cuisine où j'y ai mes repères, alors que dans des lieux tierces, il me faut m'adapter à l'environnement et aux outils de travail. Coté inconvénients, je mettrais en avant.... le rangement ! Car oui même si c'est ma cuisine, il faut ensuite tout ranger et cela ne prend pas 5 minutes :-) J'ajouterais également le manque d'interactions sociales avec mes ami(e)s blogueurs/euses comme mon amie @lovelytimelapse, présente à distance mais avec qui ne n'ai pu échanger aucun mot :-/

Mais revenons à nos moutons, ou plutôt à nos poissons. La volonté du collectif "Poissons, Coquillages et Crustacés" est de faire aimer les produits aquatiques aux enfants mais aussi aux grands en proposant des recettes simples, faciles à réaliser, et gourmandes. Parce que le poisson, c’est bon pour la santé, comme le recommande l’ANSES, il faut en manger 2 fois par semaine en alternant un poisson maigre (comme le lieu par exemple) et un poisson gras (comme la truite). 

Ce jour là, 3 recettes étaient au programme, mais je ne vous citerai que les 2 que j'ai eu le temps de réaliser avec mes filles : un crumble aux noisettes d'huitres chaudes et un pavé de lieu noir en croute d'herbes, et son risotto aux pleurotes. Les moyens mis en place pour donner toute son ambition à ce cours ont bien fonctionné, et hormis quelques moments où j'ai été un peu débordé, j'ai pu réaliser les 2 recettes sans soucis et sans retard. Pour la petite anecdote, je retiendrai que le four ouvre beaucoup mieux les huitres qu'un couteau :-)


 

Au final, un bon moment passé en famille, à distance avec les organisateurs, mais que j'espère renouveler dès que la crise sera derrière nous :-)

Les recettes :
Pavé de lieu jaune en croûte d'herbes Risotto aux pleurotes
Huître chaude, crumble de noisettes
Filet de truite à l'escabèche

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Billets antérieurs