11/12/2018

3 cadeaux de noël pour papa(s) dans une logique de réduction de ses déchets

Pour ceux qui me suivent souvent sur les réseaux sociaux, vous le savez, cela fait un moment que je me suis engagé dans une démarche de réduction de mes déchets. L'ensemble de ma démarche fera l'objet d'un nouvel article, plus complet,, voire plusieurs selon les thématiques. Mais je souhaitais aujourd'hui vous livrer mon top 3 de ces objets qui m'ont permis d'avancer dans cette démarche, au quotidien, et de réduire ma consommation, et donc mon empreinte environnementale.

Dans mon quotidien de papa, si il y a bien une chose sur laquelle je rechigne depuis que ma 1ère fille est née, c'est le rasage. Résultat : une réputation de mal rasé, de celui qui hésite entre barbe et pas de barbe (alors que je dors juste un peu plus balayant le rasage), des petites filles avec une peau qui marque après les (nombreux) bisous de papa, et une Mme Desperate pas trop fan. Bref, il était temps d'y remédier. Mais je ne vais pas vous le cacher, me raser au quotidien, ou même régulièrement, me pose un autre problème (outre celui de la temporalité) : celui de générer des déchets. Car entre la mousse à raser hyper mal notée sur Inci Beauty, une bombe qui se termine (trop) vite, et des lames qui coutent un bras et avec une durée de vie très très limitée (j'ai une barbe dure parait-il) et donc utilisées (et jetées !) en grande quantité, je me suis dit que je pouvais tenter de commencer par là.


Il me fallait néanmoins trouver une solution intermédiaire entre celle-ci, ne plus se raser du tout (ça marche aussi et c'est radical mais pas forcément plaisant ni agréable) et se raser avec une simple lame (que j'aiguiserais régulièrement) accompagnée d'un savon dur à mousser sans emballage. Bref, et la solution s'est présentée un jour de fête des pères avec le rasoir électrique Philips QP2520/30 OneBlade. J'en ai testé des rasoirs électriques, mais celui là est sans aucun doute celui qui m'a convaincu et que j'ai adopté. Je ne vais pas vous faire l'unboxing vous aurez tout ici, mais en résumé, je peux vous dire qu'il rase très bien et de près, qu'il n'irrite pas la peau (j'ai une peau fragile qui ressortait très rouge et irritée avec les autres rasoirs électriques testés jusque là), qu'il est idéal pour tailler la barbe, et qu'une lame tient facile plus de 4 mois avec une rasage régulier (pas quotidien, je ne l'utilise pas à ce rythme). Au rythme de 3/4 lames par an du coup (recharge de 3 lames à 35 euros) au lieu des dizaines que j'utilisais avant, sans compter les bombes de mousse, et avec un prix d'achat inférieur à 30 euros, cela fait un coût de revient du rasage à 5,50 € par mois. Et une réduction de mon empreinte environnementale assez importante donc, même si elle n'est pas parfaite, j'en conviens. Et je vous confirme aussi que cet avis n'est pas sponsorisé, et que j'utilise ce rasoir à présent de manière récurrente :-)

L'autre chose que je fais le plus et que je montre régulièrement sur les réseaux sociaux au quotidien, c'est.... la cuisine ! En effet, j'adore ça et je cuisine tout le temps, quasiment tous les jours (je suis pas en mode masterchef tous les jours non plus, hein :-) Bref, toujours dans cette logique du miuex manger, plus local, plus sain... il faut savoir que je fais le marché chaque semaine (avec mes filles c'est une tradition) et que je reviens les bras chargés de fruits et légumes. Les épluchures sont donc légion chez moi :-) Hors, depuis un moment je me demandais comment descendre moins souvent la poubelle (c'est toujours moi qui m'y colle :-) et réutiliser mieux ces (nombreuses) épluchures. Alors, certes, j'ai appris (notamment grâce à ce livre "Les épluchures: Tout ce que vous pouvez en faire") à mieux les réutiliser : soupe aux verts de poireaux (comprenez la queue du poireau), chips d'épluchures de pommes de terre/carottes, manger le kiwi (bio) avec sa peau.... 


Mais cela a tout de même ses limites. J'ai donc eu l'idée de mettre en place mon lombricomposteur ! Je ne vous fais pas le topo complet, vous trouverez plein d'articles sur le sujet, et je ferai le mien en temps voulu. J'ai fabriqué le mien avec de la récup pour le moment, mais j'espère bien acquérir celui-ci, ou bien encore celui là en rouge ça flash (chérie, si tu passes par là :-). Vous trouverez surement moins cher sur le bon coin ou une appli de mise en relation de voisinage type Allovoisins, notamment si vous avez déjà les vers, auquel cas le prix sera forcément plus intéressant. Un cadeau utile donc pour noël (pas forcément pour papa(s) d'ailleurs :-), qui réduira grandement votre empreinte environnementale et vos déchets. A titre personnel, j'ai calculé que je descendais une poubelle de moins par mois (ce qui me parait énorme, mais je suppose que la démarche globale doit contribuer). 

Enfin, le dernier cadeau reçu à noël dernier et dont je ne me passe plus, c'est ma yahourtière Steba JM2. Elle est simple d'usage, pas trop onéreuse (compter environ 40 euros en période de promo, ce qui arrive souvent :-) et je ne fais plus que mes yahourts moi-même, c'est tellement simple ! Et fini les pots de yahourts non recyclables qui s'empilent. Après, comme pour beaucoup de yahourtières, les pots sont trop grands je trouve. J'ai donc récupéré vite fait des pots La Laitière, et j'ai trouvé chez MCM Emballages des capsules en PVC blanches (à 1,44 € les 24 pourquoi s'en priver :-) pour fermer mes pots. Au final, avec ce format, je fais 8 à 9 yahourts par fournée contre 6 max avec les grands formats fournis, donc top !

Et vous, quel serait votre top 3 de cadeaux pour papa(s)/parents, pour réduire vos déchets ? N'hésitez pas à me le dire en commentaire ou sur les réseaux sociaux !

Aucun commentaire:

Publier un commentaire

Billets antérieurs